L'empereur d'Atlantis ou le Refus de la Mort

Der Kaiser von Atlantis, oder die Tod-Verweigerung

Une œuvre de Viktor Ullmann

L'empereur d’Atlantis ou le refus de la mort est un opéra en un acte d'une heure composé par Viktor Ullmann sur un livret de Peter Kien en 1943, pendant leur internement dans le camp de concentration de Terezin.

MUSICAIX et l'ARES (Association de recherche et d'enseignement de la shoah) unissent leurs compétences pour faire de cet opéra une vaste opération de prévention des discriminations racistes et antisémites. L'ARES intervient dans les établissements scolaires (conférences de Mme Renée Dray-Bensousan),  MUSICAIX coordonne les actions artistiques et produit le spectacle.

 

Le Sujet

Arlequin et la Mort se plaignent de cette époque malheureuse dans laquelle ils n’ont plus de place. Les hommes ne savent plus sourire et ne respectent même plus la mort.

L’Empereur Overall édicte un décret imposant la guerre entre ses sujets. Vexée, la Mort se venge en brisant son épée : les hommes ne pourront plus mourir. Abasourdi, l’Empereur constate que les exécutions publiques deviennent inutiles : les prisonniers restent en vie. L’empereur s’attribue auprès de ses sujets ce bienfait : l’octroi de la vie éternelle. La guerre générale. Nul ne se bat plus puisque l’on ne peut plus se tuer. Un soldat et une jeune fille se retrouvent comme des êtres humains dans la compassion et l’amour. L’anarchie s’étend. Arlequin fait ressurgir les souvenirs d’enfance de l’Empereur, qui devient fou. La Mort promet de délivrer le peuple de toute souffrance si l’Empereur est prêt à mourir le premier. L’Empereur accepte. 

Création au site mémorial du camp des Milles

Le 25 et 26 avril 2019, sur le site-mémorial du camp des Milles, quatre représentations de l’opéra L'Empereur d'Atlantis de Viktor Ullmann ont été données - pour la première fois en français - devant un public de collégiens et lycéens de l’Académie d’Aix-Marseille.  Plus de 1000 spectateurs ont assisté à ces journées citoyennes : une visite guidée du Camp des Milles proposée par le service éducatif du site-mémorial, puis la découverte de cette œuvre si particulière, composé en captivité au camp de Theresienstadt en 1943, servie par un plateau de musiciens et chanteurs professionnels.

L’opéra se met alors au service du devoir de mémoire, de l’éveil citoyen et de la prévention contre l’antisémitisme et toutes formes de discrimination.


L'aventure continue en 2020

A l'invitation de Dominique Bluzet, directeur du Grand Théâtre de Provence

7 MAI 2020 : Les artistes reviendront jouer l'opéra, dans sa version française, mais cette fois en première partie : prestation de la chorale "Ellen Mendel". et exposition des œuvres des enfants (portraits d'Ellen Mendel)

 


La Chorale Ellen Mendel

Composée d'enfants et adolescents des quartiers prioritaires, la chorale Ellen Mendel réunie sur la scène du Grand Théâtre de Provence interprétera quatre chants à deux voix, accompagnée par l'orchestre du conservatoire de musique de Pertuis/Sud-Luberon : La marche de Terezin et l'hymne des Milles (arrangements G.Arcens), la chanson pour Ellen (A.Ruez), et l'hymne européen. 

Ces enfants auront travaillé toute l'année régulièrement pour l'apprentissage des chants et auront bénéficié d'une information sur les discriminations racistes et antisémites, sur l'histoire de la shoah et des créations artistiques en camp de concentration. Ils auront pu visiter le site mémorial du camp des Milles et rencontrer Madame Renée Dray-Bensousan, présidente de l'ARES.

Les portraits d'Ellen Mendel

Ellen Mendel, enfant de huit ans scolarisée à Pertuis (84) après des années d'exode en Europe avec sa famille, quelques mois à Marseille où est né son petit frère Edgar ; elle a laissé une trace dans le village de Pertuis : des camarades de classe se souviennent de cette enfant si brillante en classe, mais se souviennent surtout de son arrestation par la gestapo et de sa disparition soudaine. C'est en souvenir d'Ellen que la ville de Pertuis a souhaité se mobiliser pour réveiller le devoir de mémoire et aider les générations futures à ne jamais oublier.

Dans les archives du monde : aucune image d'Ellen. 

Les enfants de l'opération Empereur d'Atlantis 2020 vont être invités à dessiner leur propre représentation de Ellen mendel. Leurs dessins seront exposés dans le hall du Grand Théâtre de Provence et projetés pendant le spectacle du 7 mai 2020.